Dites NON aux idées gratuites

Vous êtes graphiste, concepteur, rédacteur, web-designer ou designer tout court, voici un texte qui évoque très clairement une des plaies de l'économie de la création en France. C'est signé Alliance Française des Designers et plein de bon sens.

Exemple : Le designer intervient dans de nombreux domaines : élaborations de produit, créations d'espace, orchestration de messages... Par designer, l'AFD entend «celui qui dessine à dessein», autrement dit le concepteur par nature. Quant à «design» il rassemble en un seul mot fédérateur l'ensemble des professions des designers.

En anglais, l'expression «free pitching», «recommandation spontanée et gratuite», s'emploie pour décrire la fourniture de services non rémunérés.

Tous les organismes professionnels internationaux du design dénoncent cette pratique. La création, aussi spontanée soit-elle, est toujours le fruit d'une étude globale souvent longue et coûteuse. C'est en quelque sorte, la partie immergée de l'iceberg, indissociable de tout projet de design.

Quelle règle universellement reconnue permettrait de ne facturer qu'une partie d'un travail accompli, en l'occurrence ce qui se voit, au détriment de toutes les actions préparatoires ? Une seule est vraiment professionnelle : refuser les recommandations gratuites !

Le reste sur le site de l'Alliance Française des Designers